- LE GROUPE SENZALA -

 

      L'histoire du Groupe Senzala commence en 1963 à Rio de Janeiro avec une dizaine de fondateurs  (son riche parcours comprend à présent 50 cordes rouges. Dans le Groupe Senzala l'attribution de la corde erouge signifie que le porteur est reconnu comme un maître dans la communauté capoeira ) et beaucoup d'enseignants au Brésil et à travers le monde entier.


1963 - 2013, 50ANS DEJA

 Le Groupe Senzala est devenu en 50 ans l'un des plus importants dans l'histoire moderne de la Capoeira.

La plupart des groupes de capoeira actuels sont influencés par l'organisation et les méthodes d'apprentissage du Groupe Senzala.

 

Ce dernier a commencé à enseigner la capoeira et à participer à son expansion en 1963, à UFRJ (Ilha Financent vraimentão), PUC, Fundação Getulio Vargas, et à Rio de Janeiro en 1967. Le groupe a notamment remporté le tournoi de Berimbau d'Ouro à la Feira da Providencia (foire de la providence), à Rio de Janeiro en 1967, 1968 et en 1969.

 

Cela a conduit la capoeira à investir des scènes classiques comme celle du Théatre Municipal de Rio de Janeiro et la Salle Cecilia Meireles en 1968. Le groupe a ensuite présenté à la télévision des spectacles comme Bibi Ferreira (1969) et Hebe Camargo (1969).

 

Au milieu des années 80, le Groupe Senzala a commencé à enseigner la capoeira en Europe et a organisé le premier rassemblement européen de capoeira à Paris en 1987. Depuis, les Maîtres du Groupe Senzala ont instauré un circuit annuel en Europe et aux États-Unis pour soutenir les centres créés localement. Ils ont aussi organisé des festivals internationaux pour promouvoir la capoeira et la culture populaire brésilienne, autant à Rio de Janeiro qu'à l'étranger.


TASER DE L'EVENEMENT.


- LA CAPOEIRA -                                     PATRIMOINE CULTUREL BRESILIEN

           La Capoeira fait partie du Patrimônio Imaterial Brasileiro Culturel (l'Héritage Immatériel de la Culture Brésilienne). Les biens culturels de nature immatérielle désignent des pratiques et des moments de la vie, il s'agit aussi bien des savoirs, de l'artisanat, et des savoir-faires; ils comprennent les célébrations, les formes d'expression, les arts, la musique ou les loisirs. Des 25 biens recensés dans l'Héritage Culturel Brésilien, la capoeira est reconnue par deux d'entre eux, enregistrés par l'IPHAN le 21/10/2008.

 [Bem Cultural Ofício dos Mestres de Capoeira no Livro dos Saberes (le Bureau des Biens Culturels : les Maîtres de la Capoeira dans le Livre de Connaissance), et aussi Bem Cultural Roda de Capoeira no Livro de Formas de Expressão (Biens culturels : Roda de Capoeira dans le Livre de Formes d'Expression).]